m

À ta première syncope
Ton cœur galope
Tachycarde en son endroit
Tout à coup tu as si froid

Au fil des années
Je te voyais t’essouffler
Mais jamais tu ne te plaignais
Et ton sourire étincelait

Quand tu prenais ma main
Nous baladant sur les chemins
Je ressentais tout l’amour
Que tu me donnais ces jours

On en a passé des moments
Assis sur le canapé blanc
À plaisanter à rigoler
À discuter à échanger

À ta dernière syncope
Ton cœur galope
Je t’ai tenu la main
Jusqu’au bout de ton chemin

Il y a longtemps maintenant
Que tu es partie maman
Et tu restes dans mon cœur
Où je garde ta chaleur